Prenons un exemple

    Monsieur et Madame Bouquet ont un magasin de fleurs. Ça ne décolle pas. Ils veulent créer un flyer pour se faire de la pub. Dans le cas A, ils collaborent directement avec des graphistes, sans passer par la case « conseil ».

    Dans le cas B, Prequel intervient.

    CAS A

    On crée un flyer sans passer par la case «réflexion de marque»

    CAS B

    PREQUEL intervient puis sous-traite la création graphique à son réseau OU briefe vos graphistes

    Etape «préparation»

    Les gérants se rendent compte que le nom «Bouquet SAS» manque de pep’s. Ils ont trouvé un nouveau nom et demandent aux graphistes de réaliser le logo.

    Etape «préparation»

    Les gérants confient à Prequel l’étude de leur cas. Après analyse du marché et de la problématique dans tous ses aspects, la conclusion est que l’enseigne a un nom, une activité, mais aucun «positionnement marketing»: rien ne la distingue vraiment de ses concurrents du point de vue du client final. Un créneau est à prendre sur la fleur exotique et c’est en plus une des spécialités de la boutique. La stratégie est repensée autour de cette opportunité validée par M. et Mme Bouquet. On va changer de nom, mais surtout on va changer la façon de se présenter sur le marché des fleuristes.

    Etape «réalisation»

    FLOWER POWER !
    Offrez du bonheur !

    Les graphistes surfent sur ce nouveau nom rigolo en créant un joli flyer très 70’s. Histoire d’ajouter une offre, la publicité propose une réduction de 2€ sur tous les bouquets.

    icon

    Etape «réalisation»

    LE JARDIN DES VAHINES !
    Voyage en fleurs

    L’enseigne doit être positionnée comme un nouveau concept : on n’offre plus des fleurs, mais un voyage exotique à ceux qu’on aime. Le nom retenu est «Le Jardin des Vahinés». Un joli flyer est créé dans la même veine. L’offre commerciale en découle : un collier de fleurs fraîches offert aux 50 premiers visiteurs.

    icon

    Ce que pense le client final

    Encore un fleuriste !

    Ce que pense le client final

    Tiens, c’est nouveau, c’est quoi ?

    La réaction du concurrent

    Il fait un flyer avec -20% de réduction, et le tour est joué : il revient à « égalité ».

    La réaction du concurrent

    Il fait aussi un flyer avec -20% de réduction, histoire de réagir… Sauf que dans la tête du client, ce sont deux offres qui n’ont rien à voir. Le Jardin des Vahinés sort du lot en créant une nouvelle façon d’offrir les fleurs. Le concurrent, lui, propose juste une remise.

    A long terme

    On recommence !

    Six mois après, passée l’idée de mettre des couleurs Seventie’s sur tous ses supports de com’, l’enseigne ne sait pas quelles actions de com’ mener et repaie une agence pour se faire conseiller.

    A long terme

    On continue !

    Six mois après, l’idée a été déclinée : les gérants ont lancé de nouveaux produits, créé dans leur point de vente un corner « gourmandises des îles». Ils savent comment animer leur page Facebook, faire parler d’eux dans la presse locale… Les concurrents ont essayé de proposer des fleurs exotiques, mais Le Jardin des Vahinés reste le premier sur le créneau et le leader !

    + REFLECHI
    + EFFICACE
    + RENTABLE